• Claude Tousignant est un peintre québécois né le 23 octobre 1932 à Montréal que j'ai découvert au musée des beaux arts du Canada à Ottawa.On l’associe à la seconde génération du groupe des Plasticiens de Montréal dans les années soixante. Ses peintures avant-gardistes sont reconnues à travers le monde pour leur esthétique et leurs lignes épurées. Dans les années soixante, il a peint des séries de peintures sur les cercles chromatiques.

    Œuvres que l'on peut utiliser :

    Art et géométrieArt et géométrieArt et géométrie

     

     

     

     

     

     

    Les élèves doivent tracer des cercles en gardant toujours le même centre.

    Pour ceux qui le désirent, je mets un document dans lequel les cercles sont déjà tracés :

    Télécharger « cercle chromatique.pdf »


    votre commentaire
  • J'ai découvert tout récemment un excellent récit court de Sylvie Arnoux, auteure de nombreux ouvrages de littérature pour la jeunesse et qui propose ses romans ou albums adaptés aux lecteurs dyslexiques.

    La malédiction d'Ashkar : énigme de la semaine

    "La malédiction d'Ashkar", (ChronoPages Junior, 2018) est un texte court imaginaire dans lequel Gauvin, un jeune garçon décide d'affronter Ashkar, un dragon, maître des énigmes. Gauvin veut proposer au dragon une énigme à résoudre en échange de la fin de la malédiction qui touche chaque année un village des Terres Lointaines.

    Ashkar accepte le défi mais avant de résoudre l'énigme, il impose ses propres règles : Gauvin aura une journée entière et pendant 7 jours pour trouver la réponse aux énigmes du dragon.

    J'ai donc proposé cette année, à mes élèves de chercher à la place de Gauvin les réponses aux énigmes.

    C'est ce qu'on appelle l'énigme de la semaine.

    Mes élèves écrivent l'énigme de la semaine dans leur agenda ou cahier de textes et ils ont une semaine pour la résoudre. Ils ont le droit bien entendu de se faire aider par des adultes.

    Voici l'énigme 1 :

    La malédiction d'Ashkar : énigme de la semaine

    Réponse : le feu

    Voici l'énigme 2 :

    La malédiction d'Ashkar : énigme de la semaine

    Réponse : le vent

    Voici l'énigme 3 :

    La malédiction d'Ashkar : énigme de la semaine

    Réponse : le sable

    Voici l'énigme 4 :

    La malédiction d'Ashkar : énigme de la semaine

    Réponse : le souffle

    Voici l'énigme 5 :

    La malédiction d'Ashkar : énigme de la semaine

    Réponse : la peur

    Voici l'énigme 6 :

    La malédiction d'Ashkar : énigme de la semaine

    Réponse : l'ombre

    Voici l'énigme de Gauvin :

    La malédiction d'Ashkar : énigme de la semaine

    A vous de trouver...


    1 commentaire
  •  Le 2 décembre 1804 (11 Frimaire An XIII selon le calendrier républicain), Napoléon Bonaparte est sacré empereur des Français dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, en présence du pape Pie VII.

    2 décembre 1804

    Que disent les programmes de 2016?

     Cette période est abordée dans un chapitre intitulé : Napoléon Bonaparte, du général à l’Empereur, de la Révolution à l’Empire

    Le programme met l’accent sur deux aspects de la période du Consulat et de l’Empire : d’une part la mise en place d’un régime autoritaire, d’autre part la sauvegarde et la consolidation de certains acquis révolutionnaires.

    Voici la trace écrite que je donne à mes élèves :

    Napoléon Bonaparte prend le pouvoir, lors du coup d’État du 9 novembre 1799, il devient Consul à vie. Bonaparte devient empereur le 2 décembre 1804. Dominant l’Europe, il  s’appuie sur l’armée, mais suite à une défaite, il abdique en 1814 et est exilé à l’île d’Elbe. Il essaie de reprendre le pouvoir mais son armée est de nouveau battue à Waterloo en 1815. Napoléon est exilé à l’île de Sainte Hélène où il mourut en 1821.

    Le régime napoléonien a respecté de moins en moins les libertés publiques, mais il a réorganisé l’État dans le cadre départemental avec la mise en place des préfets. Il a fondé l’Université et a organisé les enseignements secondaire et supérieur.

    Avec la promulgation du Code civil, en 1804, il a unifié le droit français selon le principe de l’égalité des citoyens devant la loi. Il a réorganisé les finances de l’État par la perception des impôts et appuyé la création de la Banque de France.

    2 décembre 1804sur Napoléon


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires