• L'expérience montre que ce sont souvent les outils les plus simples qui sont les plus efficaces.

    Dans les phrases dictées du jour, comme je travaille en priorité sur l'accord sujet/verbe,  je leur fait utiliser une petite réglette toute simple avec 3 consignes simples et après une expérimentation sur quelques phrases dictées, cet outil semble efficace puisque je vois les élèves revenir sur leur écrit et le modifier.

    Télécharger la réglette.

    La réglette d'aide en orthographe


    1 commentaire
  • Je m'inspire fortement du dispositif que prône depuis de nombreuses années Danielle Cogis.

    Je fais d'abord une dictée test que je ne corrige pas. Je referai la même à l'issue des 30 phrases dictées ce qui me permettra d'évaluer les progrès. Puis je suis un protocole identique pour chaque séance en 5 phases :

    1ère phase.  Dictée de la phrase.

    2ème phase. Contrôle individuel de son écrit avec la réglette.

    3ème phase.  Phase de négociation. Travail par groupes de 2 ou 3.

    4ème phase : Mise en commun.

    5ème phase : copie de la phrase normée.

    Voici la préparation détaillée.

    J'ai décidé pour les périodes 2 et 3 de travailler sur l'accord sujet/verbe, avec le verbe à l'imparfait. Phrases choisies avec la dictée test.

    Je ferai 2 à 3 séances par semaine. C'est à l'issue de ces 2 périodes, que je referai la dictée test.

    S'il apparait important de maintenir une fréquence de séances élevée, il ne faut pas oublier d'intercaler des séances de structuration.


    1 commentaire
  •  Il est important d'afficher le programme de la journée (j'avais l'habitude de dire le menu du jour mais cela fait trop cantine donc j'ai abandonné ce titre) afin que les élèves sachent bien ce qu'ils font réellement.

    Quelques petits conseils toutefois pour que cet outil, qui me parait incontournable, puisse parfaitement donner du sens aux apprentissages :

    1. Il est important de rester simple dans ce que l'on affiche. Par exemple, on écrira Grammaire : noms masculins et féminins au lieu de de Grammaire : genre des noms ou simplement Grammaire qui reste trop évasif pour les élèves et qui ne permet pas de se projeter sur ce que l'on va faire exactement.
    2. Il est préférable aussi de n'afficher que le programme de la demi-journée car le programme peut être perturbé dans la journée et surtout cela parait déjà trop lointain pour certains élèves.
    3. A chaque fois que l'on change, on aura, au préalable, barré ce que l'on vient de faire (et non pas effacé) : Grammaire : noms masculins et féminins. J'utilise un élève de service peut le faire ce qui aide bien dans les classes à multi niveaux. De plus cela laisse une trace et en fin de demi-journée, on peut demander aux élèves ce qu'ils ont appris en s'aidant de cet affichage.
    4. Il n'est pas toujours très utile d'indiquer les horaires précis, excepté parfois dans les classes à multi niveaux.
    5. Il ne faut pas hésiter aussi à l'utiliser régulièrement pendant la classe au cours des changements (et pendant aussi ) pour bien rappeler aux élèves dans quel domaine on se situe.

    Quand les élèves arrivent en classe, c'est la première chose qu'ils regardent.

    Les étiquettes que j'utilise sont toutes simples mais ont surtout l'avantage de bien se voir.

    Le programme de la journée

    Pour les télécharger, cliquez ici


    votre commentaire
  • Non, ce n'est pas un nouveau problème de mathématiques mais plutôt une véritable problématique peu abordée car je suis sûr que vous vous êtes déjà posés la même question que moi : combien faisons-nous de kilomètres lors d'une journée de classe?

    Pas vraiment l'occasion de se poser à son bureau pendant très longtemps surtout quand on a comme moi une classe multi-niveaux et toujours l'impression de faire plusieurs fois le tour de la classe pour faire de l'étayage auprès d'élèves en difficultés. Et puis dans une petite école comme la mienne, on est toujours dans la cour à circuler pendant la récréation. Sans parler des séances d'EPS, même si les installations jouxtent l'école (ce qui est mon cas) : même si on n'en fait pas autant que les élèves, on est là toujours en déplacement.

    J'ai donc voulu savoir et j'ai donc mis à mon poignée ma montre connectée pendant 1 semaine en classe, celle que j'utilise pour aller courir le dimanche et qui peut comptabiliser les pas.

    Le résultat est surprenant entre 7,5 km et 8 km pour 6 heures de classes.

    Bon, comme disent les collègues, cela ne va pas remplacer nos séances en salle ou le footing hebdomadaire mais une collègue m'a confié qu'elle comprenait mieux pourquoi elle avait besoin de goûter avec ses enfants à la sortie de l'école...

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique