• On est tous confronté à des élèves qui perturbent la classe et parfois notre réaction immédiate n'est pas toujours appropriée.
    Voilà comment je procède dans ma classe :

    J'évite de réagir à chaud (ce qui n'est pas toujours facile, je vous l'accorde) afin de prendre du recul.

    Une fois apaisé et afin d'avoir des éléments objectifs à présenter aux parents (voire en équipe éducative si cela se révèle par la suite nécessaire), je note dans un cahier (le "cahier des incidents"), sans rien dire mais devant toute la classe (en général il y a un grand silence) ce qui s'est passé en précisant la date, l'heure et le contexte et en essayant de ne s'en tenir qu'aux faits, sans prendre partie.

    A la fin de la demi-journée, je prends un temps avec l'élève pour lui lire ce que j'ai écrit et éventuellement échanger avec lui. Parfois, l'élève  prend conscience de la gravité de ce qu'il a fait.

    Lorsque cela  perdure, je convoque  les parents et leur présente le cahier. Les parents prennent connaissance du comportement de leur enfant et nous mettons alors en place un contrat, avec des objectifs simples (par exemple ne pas répondre à une provocation d'un camarade) signé par les parents, leur enfant et moi-même afin d'améliorer la situation.
    Nous faisons ensuite régulièrement le point.


    votre commentaire
  • Il est parfois utile de se servir en classe de sabliers.

    Cliquez sur la photo pour voir comment en fabriquer un, assez facilement :


    votre commentaire
  • En CP, certains de nos élèves rencontrent des difficultés pour la technique de l'addition. Voici une autre façon (inspirée des techniques Montessori) en images.

    Par exemple, l'opération 53 + 29.

    astuce du 30 mars : additionOn donne à l'élève une feuille format A4 avec une ligne bleue tracée pour les unités et une ligne rouge pour les dizaines.

     

     

     

     

     

     

    astuce du 30 mars : additionL'élève met 53 avec les étiquettes bleues et rouges.

     

     

     

     

     

     

     

    astuce du 30 mars : additionPuis il ajoute 29 de la même façon.

     

     

     

     

     

     

     

     

    astuce du 30 mars : additionEnfin, il échange 10 unités contre 1 dizaine.

     

     

     

     

     

     

     

     

    astuce du 30 mars : additionIl reporte son résultat sur une autre feuille.

     

     

     

     

     

     

     

    Les premières fois, l'enseignant aide l'élève puis on le laisse en autonomie.


    votre commentaire
  • L'affichage didactique est toujours une source d'interrogations. Nous aurons l'occasion de faire un dossier complet prochainement. En attendant voici une petite astuce trouvée par une collègue qui voulait mettre de côté des affiches sans complètement s'en séparer. Dès qu'une affiche n'a plus lieu d'être, elle les met dans son "vestiaire pédagogique". Elle récupère parfois ces affiches puis les repose au fur et à mesure de ses besoins. Pour l'instant, c'est seulement l'enseignante qui manipule, mais on pourrait très bien envisager un système identique pour les élèves. A réfléchir...

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique