• Le 22 avril 1970, Gaylord Nelson, un sénateur du Wisconsin aux États-Unis, invita les jeunes à se mobiliser pour l’environnement.

    Le 22 avril allait ainsi devenir la Journée mondiale de la Terre !   

    Pour en savoir plus : journée mondiale de la Terre.

    22 avril 1970


    votre commentaire
  • Le 7 avril 1795, la Convention adopte le système métrique. Ce système propose une unité de mesure universelle destinée à remplacer les unités locales.

    La nouvelle unité, le mètre (du grec metron, mesure) est définie comme étant la dix millionnième partie du quart d'un méridien terrestre.

    Voici, pour rappel, les unités de longueur et de masse adoptées ce jour-là.

    7 avril 1795

    7 avril 1795


    votre commentaire
  • Le 24 février 1848, le roi des Français Louis-Philippe Ier abdique et part en exil au terme de trois jours d'émeutes. Il a régné de 1830 à 1848. C'était le dernier roi de France.

    24 février 1848

    Suite à son abdication, c'est la naissance de la IIe République qui durera jusqu'en 1852.


    votre commentaire
  • Le 21 octobre 1520, Fernand de Magellan franchit le détroit qui portera son nom, à la pointe sud du continent américain. Le navigateur baptise la Terre de Feu et l'Océan Pacifique.

    21 octobre 1520

     

     

    En savoir plus sur Magellan

    Et dans les programmes?

    Si les grandes découvertes ne font plus partie du programme d'histoire, il n'est pas négligeable d'en parler au cours du thème 2 en CM1.

    En effet, les principaux repères chronologiques à construire dans le cadre de ce thème sont les suivants :
    • La fin du Moyen Âge et le début des temps modernes
    • La Renaissance
    • Les guerres de religion

    Tous ces changements prennent leur source en raison notamment de l'ouverture au monde à travers ces explorations maritimes.

     

     


    1 commentaire
  • Le 4 octobre 1958, la Constitution, voulue par le général de Gaulle et adoptée par référendum le 28 septembre, est promulguée : la Ve République est née.

    Pour en savoir plus : l'intégralité de la Ve République en cliquant ici

    4 octobre 1958

    Frise chronologique des présidents de la Ve République à construire avec les élèves.

    Télécharger « Frise chronologique présidents de la 5ème République.pdf »

     


    votre commentaire
  • Le 24 août 1572, jour de la Saint-Barthélemy, le carillon de l'église de Saint-Germain l'Auxerrois, en face du Louvre, donne le signal du massacre des protestants, à Paris et dans le reste du pays.

    C'est le jour le plus noir des guerres de religion entre catholiques et protestants qui ont ensanglanté le pays pendant plus d'une génération.

    Et dans les programmes?

    On parle des guerres de religion en CM1, thème 2, dans la partie consacrée à Henri IV et l’édit de Nantes.

    Voilà les indications données :

    "De même que « l’âge d’or capétien » avait débouché sur l’instabilité de la « guerre de Cent Ans » mettant aux prises les royaumes de France et d’Angleterre, la France d’après François Ier a connu les « guerres de religion » (8 conflits de 1562 à 1598). Elles témoignent à la fois de l’ampleur des conflits religieux entre protestants et catholiques et du rôle considérable que joue la noblesse dans la marche du royaume. Ce sont des clans qui s’affrontent ; Henri de Navarre, successeur d’Henri III, est protestant et ne peut arriver finalement à imposer son autorité à un royaume déchiré par la guerre civile qu’avec sa conversion au catholicisme. Henri IV met fin aux guerres de religion avec l’édit de Nantes en 1598, qu’il aura bien du mal à faire admettre. Les historiens reconnaissent sa valeur pacificatrice mais en relativisent également la portée.
    S’il s’agit bien d’un « édit de tolérance », il ne s’agit pas ici de la tolérance dans son sens actuel de valeur. Dans le langage du temps, « tolérer » c’est supporter quelque chose. Les protestants ont la liberté de conscience et doivent être traités comme les autres sujets du roi, mais le culte protestant n’est autorisé que dans certains lieux, alors que le culte catholique doit être rétabli partout où il avait disparu. Le protestantisme est ainsi cantonné ; les protestants obtiennent des « places de sûreté », places fortes pour garantir leur sécurité, qu’ils achèveront de perdre une trentaine d’années plus tard. La monarchie sacrée a pu extorquer un traité aux protagonistes, mais elle repose toujours clairement sur une base catholique. Henri IV incarne un équilibre fragile, ce qui lui vaut d’être assassiné en 1610 par Ravaillac. "

    Dans d'autres disciplines ?

    Le programme d’Enseignement Moral et Civique du cycle 3 recommande" d’aborder le thème de la tolérance, dans la rubrique « respecter autrui et accepter les différences », en lien avec le programme d’histoire. L’étude de l’édit de Nantes, « édit de tolérance » rentre dans cette perspective, en permettant de faire comprendre que cette tolérance a été imposée par le pouvoir royal pour mettre fin à un conflit sanglant. Il s’agit aussi, à partir d’une discussion en classe sur les dispositions de l’édit et d’une évocation de son devenir, de montrer que nous ne sommes venus que très lentement à l’idée que nous avons aujourd’hui de la tolérance.

    Principaux repères chronologiques à construire

    •    La fin du Moyen Âge et le début des temps modernes
    •    La Renaissance
    •    Les guerres de religion

    24 août 1572

     

    En savoir un peu plus sur ce massacre


    votre commentaire
  • Le 5 mai 1789, le roi Louis XVI ouvre les États généraux à Versailles en compagnie de son ministre Jacques Necker. 1200 députés des 3 ordres en provenance de toute la France sont réunis à Versailles.

    Que disent les programmes sur cette période?

    On aborde cette partie en CM1 et il s'agit du thème 3 : "Le temps de la Révolution et de l’Empire"

    Louis XVI ouvre les États généraux le 5 mai 1789 mais en perd rapidement le contrôle. Sous l’impulsion du tiers-état, aidés de la partie réformatrice de la noblesse et du bas clergé, ceux-ci se transforment en Assemblée nationale constituante. La révolte du peuple parisien, le 14 juillet 1789, et le soulèvement des campagnes contre les droits féodaux précipitent les choses ; avec l’abolition des privilèges qui pose l’égalité des citoyens devant la loi (nuit du 4 août 1789) et l’adoption de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (26 août 1789), se précisent les principes sur lesquels la monarchie constitutionnelle devra reposer.

    En savoir plus sur le 5 mai 1789

    5 mai 1789


    1 commentaire
  • Le 4 avril 1968, le pasteur américain Martin Luther King (39 ans), prix Nobel de la paix en 1964, est assassiné dans un motel de Memphis par un repris de justice, James Earl Ray.

    Les ghettos noirs des grandes villes américaines sombrent aussitôt dans des émeutes d'une extrême violence...

    4 avril 1968 sur Martin Luther King

     

    4 avril 1968


    3 commentaires
  • Dans le cadre de l'école de confiance, il a été voté tout récemment le principe de mettre un drapeau français dans chaque classe, quelle est l'origine des 3 couleurs et depuis quand ce drapeau a-t-il été adopté?

    Le 15 février 1794, pour mettre fin à la fantaisie des couleurs dans la Marine française, sujette à confusion dans les combats, la Convention nationale « décrète qu'à compter du 1er prairial an II (20 mai 1794), le pavillon sera formé des trois couleurs nationales disposées en trois bandes égales posées verticalement, ».

    Quelle est l'origine de ces 3 couleurs?

    • La couleur rouge vient de ce que les rois de France, en temps de guerre, brandissaient la bannière de Saint-Denis, rouge du sang du martyr. Cette tradition a été reprise par les Parisiens pendant la révolution contre le roi Louis XVI, de sorte que par la suite le drapeau rouge est devenu le symbole mondial des luttes ouvrières !

    • Le blanc est la couleur d'une écharpe que les chefs des armées et le roi en personne arboraient au combat, sous l'Ancien Régime, pour signaler leur grade. C'est seulement en 1815, sous la Restauration, qu'il est devenu le symbole de la monarchie.

    • On repère le bleu dans les couleurs des bourgeois de Paris, au Moyen Âge, en association avec le rouge.

    Ces règles destinées aux pavillons des navires s'appliquent dans la foulée à l'ensemble des drapeaux de la Nation.C'est la naissance du drapeau tricolore...

    15 février 1794


    1 commentaire
  • 10 février 1763

     

    Ce jour-là un traité est négocié au nom du roi Louis XV ce qui va entraîner la perte de nombreuses possessions coloniales française

    La présence française en Amérique du Nord avait commencé à diminuer avec le traité d'Utrecht de 1713, la cession de l'Acadie à l'Angleterre, Terre-Neuve et les territoires de la baie d'Hudson,

    Avec le traité de Paris de 1763, la France cède cette fois à son ennemie : la Nouvelle-France, principale implantation française en Amérique du Nord. La France ne conserve dans le golfe du Saint-Laurent que le petit archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, dédié à la pêche à la morue.

    – Perte de la Louisiane

    Un an avant le traité de Paris, la France avait secrètement cédé à l'Espagne la Louisiane occidentale, c'est-à-dire la rive droite du Mississippi (jusqu'aux Montagnes Rocheuses) ainsi que La Nouvelle-Orléans. Il s'agissait pour Paris d'offrir une compensation à son alliée malencontreusement entraînée dans la guerre de Sept Ans.

    Par le traité de Paris, la France cède à l'Angleterre ce qui lui reste de la Louisiane, autrement dit la rive gauche du Mississippi.

    L'Espagne restituera la Louisiane occidentale à la France en 1800. Trois ans plus tard, ce vaste territoire fera l'objet du « Louisiana Purchase » entre Napoléon Bonaparte et Thomas Jefferson. Il est maintenant recouvert par treize États des États-Unis.

    – Les Indes orientales

    Aux Indes, la France cède à l'Angleterre la quasi-totalité de ses possessions. Elle conserve juste cinq comptoirs  : Pondichéry, Chandernagor, Yanaon, Karikal et Mahé. 

    – Îles et comptoirs

    La France récupère Belle-Île ainsi que la Martinique, la Guadeloupe, ses comptoirs d'Afrique (Saint-Louis du Sénégal, Fort-Dauphin de Madagascar…) et Saint-Domingue (aujourd'hui Haïti). 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique