• Le passage d’une saison à une autre ne dépend pas du calendrier mais de l’astronomie. La date du printemps, comme celle de l’automne, correspond à l’équinoxe lorsque le jour est aussi long que la nuit.
    Depuis 2007, cet événement astronomique a lieu le 20 mars (et pas le 21). S’il ne tombe pas à date fixe, c’est parce que l’axe de rotation de la Terre a tendance à bouger. Et que la durée de sa rotation autour du Soleil n’est pas exactement de 365 jours.

    Pour en savoir un peu plus...

    Mais pourquoi le printemps tombe-t-il le 20 mars et non pas le 21 mars ?


    1 commentaire
  •  

    On a tous des élèves en CM qui posent des problèmes de comportement ou qui ont tendance à jouer les pré ados (vous voyez ce que je veux dire...). J'ai essayé beaucoup de dispositifs mais ce qui me semble le mieux marcher c'est ce que j'ai mis en place assez récemment.

    Je me suis fortement inspiré du blog "L'univers de ma classe" tenu par une collègue d'Angers et que j'ai remis un petit peu à ma façon.

    Les élèves sont d'abord avertis verbalement et lorsque malgré les multiples rappels, la situation perdure, je mets un avertissement écrit. J'écris sur une liste de classe, la date et surtout le motif tout en expliquant à l'élève ce qui a motivé cet avertissement.

    Au bout de 2 avertissements écrits, ce qui pour l'instant n'est pas souvent arrivé, je donne la fiche de réflexion n°1 que l'élève doit remplir immédiatement, séparé de ses camarades. Cette fiche n°1 reste interne à la classe.

    Suite à cette fiche n°1, l'élève ne repart pas tout à fait à zéro car en cas de 2 nouveaux avertissements écrits (et ce n'est pas encore arrivé dans ma classe), il doit remplir la fiche de réflexion n°2 qui doit être signée cette fois-ci par les parents.


    votre commentaire
  • Sur le site du MiCetf, On peut générer très facilement des acrostiches. Les élèves peuvent l'utiliser très facilement.

    Exemple avec un acrostiche célèbre de Guillaume Apollinaire, poèmes à Lou.


    votre commentaire
  • Selon l'Insee, il y avait 67,2 millions d'habitants au 1er janvier 2018 en France.

    Certains départements se dépeuplent comme la Nièvre, l'Yonne et l'Allier, d'autres au contraire gagnent de la population comme ceux du Sud ou proches de la côte Atlantique.

    Pour étayer ses leçons de géographie et en savoir plus :

    Population française en 2018


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique